Le retour des jets privés et de ligne supersoniques

Les constructeurs préparent le retour du jet supersonique.

Depuis 2003, le vol supersonique est absent de l’industrie aéronautique. Les avionneurs est les compagnies aériennes espèrent introduire une nouvelle génération de jets supersoniques au cours de la prochaine décennie. Ils vantent de nouveaux designs et matériaux qu’ils croient améliorer la performance, quoi que ces jets seront surtout pour la location de jets privés.

Le Concorde a fait son premier vol commercial en 1973, et pendant près de 30 ans, il a permis aux clients de réduire de moitié la durée des voyages à l’étranger. Un vol de New York à Londres prendait environ trois heures et trente minutes sur le Concorde, comparé à environ sept heures sur un vol subsonique standard. Mais le jet supersonique était cher à opérer, et la combinaison d’un accident mortel en 2000 et un ralentissement économique après le 11 septembre a entraîné sa retraite en 2003.

Boom Supersonic - jet - courtoisie Boom
Boom Supersonic – jet – courtoisie Boom

Boom Supersonic veut rendre les vols abordables

Boom Supersonic pense que les billets sur le XB-1 coûteront autant que les tarifs en classe affaires d’aujourd’hui. Les entreprises qui travaillent sur les successeurs du Concorde croient que des conceptions et des matériaux améliorés se traduiront par des performances supérieures. Mais leur avion sera encore coûteux à exploiter et, compte tenu de la réglementation actuelle, incapable de survoler les terres aux États-Unis et dans de nombreux autres pays en raison du boom sonore qu’ils produisent.

En raison de ces contraintes, la prochaine génération d’avions supersoniques se concentrera principalement sur les voyageurs d’affaires et les types de clients fortunés qui volent sur des jets privés plutôt que sur des avions commerciaux.

Mais Boom Supersonic pense que ses clients pourront acheter des billets sur son XB-1 de 55 places, à un prix similaire à celui des tarifs en classe affaires d’aujourd’hui. La compagnie dit qu’elle sera en mesure de voler à Mach 2,2 (2.695km/h, Mach 1 est la vitesse du son), ce qui en ferait l’avion commercial le plus rapide de l’histoire.

Le XB-1 sera fabriqué à partir de composites de carbone et utilisera des caractéristiques de conception qui, selon la société, amélioreront ses qualités aérodynamiques. Boom a reçu plus de 75 pré-commandes de l’avion, qu’il prévoit livrer en 2023, auprès de clients tels que Japan Airlines et Virgin Group. en avril 2018, Ctrip, la première agence de voyages en ligne de Chine, a annoncé son investissement dans l’entreprise.

Spike Aerospace S512 - courtoisie Spike Aerospace
Spike Aerospace S512 – courtoisie Spike Aerospace

Spike Aerospace pense avoir conquis le boom sonore

Spike pense que la forme du S-512 aidera à réduire son boom sonore. Les concurrents de Boom se concentreront sur les dirigeants d’entreprise et clients habituels de la location de jets privés qui peuvent se permettre de payer une prime pour des temps de trajet réduits. Le PDG de Spike Aerospace, Vik Kachoria, a déclaré que son biréacteur S-512 de 18 places réduirait son boom sonore à un niveau qui pourrait être acceptable pour les vols au-dessus du sol en raison du la forme de l’aile du jet, qui ressemble à la Concorde avec une partie inférieure de ses ailes enlevées. La compagnie affirme que le jet sera capable de voler à Mach 1,6 (1960 km/h) et de produire un niveau sonore estimé à moins de 75 PLdB, plus bas que les 105 PLdB du Concorde. La cabine principale de l’avion remplace les fenêtres par des écrans enveloppants qui permettent aux passagers de regarder des films, d’afficher des présentations PowerPoint ou de visionner des séquences capturées par des caméras à l’extérieur du jet. Spike prévoit de livrer l’avion en 2023.

Aerion Supersonic As2 jet - courtoisie Aerion Supersonic
Aerion Supersonic As2 jet – courtoisie Aerion Supersonic

Aerion Supersonic espère être le premier sur le marché

Aerion Supersonic, qui vise à livrer son jet AS2 12 places, avec une vitesse maximale de 1.4 Mach(1715 km/h), en 2025. La société a reçu une commande de 20 avions de la société multipropriété Flexjet, et le président exécutif et PDG Brian Barents a déclaré que l’avion sera le premier à frapper le marché. Il a déclaré que la fibre de carbone permettait au jet d’atteindre un flux laminaire naturel supersonique, une technologie propriétaire qui, selon la société, peut réduire de 20% la traînée sur les ailes par rapport au Concorde. En décembre, Aerion a annoncé un partenariat potentiel avec Lockheed Martin qui pourrait aboutir à une collaboration sur l’AS2.

Lockheed-Martin - projet de jet supersonique expérimental - courtoisie Lockheed-Martin
Lockheed-Martin – projet de jet supersonique expérimental – courtoisie Lockheed-MartinVotre

Lockheed-Martin travaille avec la NASA.

Lockheed peut également avoir la meilleure chance d’influencer les règlements qui interdisent le vol supersonique au-dessus de la terre. Plus tôt ce mois-ci, la NASA a annoncé que Lockheed avait remporté un contrat de 247,5 millions de dollars pour la construction d’un avion expérimental conçu pour voler à des vitesses supersoniques sans produire un boom sonore perturbateur. Lockheed livrera l’avion à la NASA à la fin de 2021, date à laquelle l’agence le testera dans des villes américaines pour évaluer la quantité de bruit qu’il émet.

Les délais de livraison des avions peuvent être optimistes

Les jets dont des compagnies aéronautiques comme Aerion, Boom et Spike font la promotion ne peuvent pas être construits avec la technologie des moteurs d’aujourd’hui. Ce n’est pas un hasard si les premiers à espérer de lancer son avion sur le marché, Aerion Supersonic, est celui qui envisage le jet le moins rapide, Son projet prévoyant un jet volant à “seulement” 1715 km/h.

Post précédent

Prochaine post

Laisser un commentaire