AirCar, voiture volante, a effectué un vol entre deux villes

Premier vol réussi

Le rêve de la voiture volante est toujours vivant. Des dizaines d’inventeurs y travaillent. Aussi le Slovaque Stefan Klein. Il a passé les vingt dernières années à transformer son rêve en réalité. Il a terminé le prototype volant de la voiture aérienne. Le vol inaugural réussi du a eu lieu à l’aéroport de Nitra en octobre 2019. Il a couvert les 89 km séparant les 2 villes en seulement 35 minutes, alors qu’il prendrait 57 minutes avec une voiture ordinaire. La Klein Vision Air Car a effectué son 142e atterrissage à l’aéroport de la capitale.

La science-fiction est devenue réalité

La Klein Vision Air Car a effectué son 142e atterrissage à l’aéroport de la capitale. Après l’atterrissage, l’avion s’est transformé en voiture de sport en moins de trois minutes sur simple pression d’un bouton. Il a été conduit dans le centre-ville par l’inventeur Klein et le co-fondateur Anton Zajac. Il reste à voir si le projet de voiture aérienne de Klein fera un jour une percée. Mais l’inventeur est optimiste : “Avec ce vol, une nouvelle ère des véhicules de transport double commence”.

Portée jusqu’à 1000 kilomètres

Le prototype 1 de l’Air Car est équipé d’un moteur BMW de 160 ch à hélice fixe, qui accélère l’avion à une vitesse de croisière de 190 kilomètres par heure. Sous la supervision de l’Autorité de l’aviation civile de Slovaquie, il a déjà effectué de nombreux vols d’essai, notamment des virages serrés à 45 degrés et des tests de stabilité et de maniabilité.
La dernière version, Prototype 2, sera équipée d’un moteur de 300 ch et recevra à la fois l’homologation avion Easa CS-23 et une homologation routière M1. La nouvelle voiture volante roulera à une vitesse de 300 kilomètres par heure et aura une autonomie de 1 000 kilomètres.

Klein Vision – AirCar
Klein Vision – AirCar

Est-ce que cela vaut la peine d’acheter une telle voiture volante ?

Air Car est beaucoup plus rapide et encore plus économique qu’une voiture ordinaire.Disons que nous voulons faire un voyage de Lyon à Rome, environ un millier de kilomètres et 10 heures en voiture. Avec l’Air Car, compte tenu d’une vitesse de croisière de 300 kilomètres à l’heure, nous ferions le trajet en 3 heures et demie. Nous brûlerions vraisemblablement plus d’essence, mais le surcoût serait largement compensé par le fait que nous n’aurions pas à payer de redevance d’autoroute. En fin de compte, voyager en Air Car devrait coûter moins cher que voyager avec une voiture ordinaire.

Air Car peut-il rivaliser avec un jet privé ?

Ça dépend. Sur un trajet de plus de mille kilomètres, il serait plus lent qu’un jet privé ou même qu’un turbopropulseur. Mais sur un trajet de moins de mille kilomètres, ce sera extrêmement compétitif. En effet un jet privé ou un turbopropulseur couvrirait une telle distance en une heure et 1/2 ou 2 respectivement. Mais, même si l’embarquement est rapide avec les avions privés, il faudrait compter 20 minutes avant de décoller en 20 minutes après l’atterrissage. De plus, nous devions louer une voiture après l’atterrissage. C’est l’avantage irrésistible d’avoir une voiture et un avion en même temps. Sans parler du fait que cette voiture volante peut décoller sur l’herbe, pouvant ainsi utiliser même les plus petits aéroports.

 

Post précédent

Prochaine post